Terror in Resonance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Enamor
Graphiste & Admin

Messages : 1761
Ptit Étoile : 5800
Inscription : 24/09/2012
Age : 23
Localisation : Entre deux espaces-temps, plutôt au Sud.

Sujet: Terror in Resonance    posté 31/07/15, 12:20 pm



Zankyou no Terror

Terreur à Tokyo



Présentation

Titre : Terror in Resonance
Titre d'origine: Zankyou no Terror
Date: 2014
Episodes : 11
Réalisateur: Shinichirō Watanabe
Genre : Policier, Thriller
Type: Seinen
Statut : Terminé




Le Pitch


A Tokyo, deux adolescents surnommés Sphynx 1 et Sphynx 2 se jouent de la police en posant des bombes à des endroits stratégiques de la ville. Un enquêteur, Shibasaki, déchiffre avec brio les énigmes des deux jeunes hommes. De leurs côtés, ces deux-là rencontrent Risa, une jeune fille surmenée par sa mère qui se retrouve malgré elle entraînée dans leurs affaires terroristes.




Avis perso


Watanabe's back! Avec ce court anime, le créateur de Cowboy Bebop et de Samurai Champloo nous prouve que le temps n’érode pas le talent. Si Terror in Resonnance n'est pas le chef d'oeuvre que pouvait attendre les fans hardcore du créateur de ces oeuvres cultes, cet anime reste néanmoins au dessus du lot dans sa réalisation, son montage et son originalité.
Si je dois juger la totalité de l'anime, je dirais que celui-ci est séparé en deux: la phase où le Sphynx joue avec la police, et une phase de complot où le passé des deux gamins intervient. Pour tout dire, j'ai largement préféré la première partie, plus intense et plus intriguant que la seconde. En fait, je trouve le côté "ados qui détruisent Tokyo" légèrement plus osé que l'autre partie de l'histoire, un peu plus tirée par les cheveux. Là où Terror in Resonance aurait pu faire une critique acerbe sur une jeunesse paumée, l'anime se perd un peu dans une long arc de repenti des personnages principaux. Dommage pour eux, mais avec la présence de la jeune Risa, difficile d'en faire autrement. Et c'est bien ça le problème: au bout d'un moment, l'histoire devient trèèès téléphonée! Risa est un personnage illogique, là pour être là, pour rendre les deux protagonistes humains alors qu'en fait... Comprendre leurs intérêts au dernier moment aurait été un sacré bon twist! Et il faut dire stop aux personnages féminins fragiles qui s'excusent tout le temps et qui pleurent pour un rien. On dirait qu'il y a que ça et des méchantes dans les animes, c'est effrayant. Néanmoins, cela ne change rien à la première partie de l'anime, qui pour ma part, m'a vraiment beaucoup plu.

Spoiler:
On remercie Nine d'exister quand même. Parce que Twelve/Risa sont vraiment secondaires. Le final est pas mal en plus, mais si on avait plus attaché d’intérêt à la relation fraternelle de Twelve/Nine, ça aurait toute suite plus triste! J'ai pas ressenti grand chose quand Twelve s'est fait tiré dessus: déjà, ça sortait de nulle part, je vois pas en quoi les américains voulaient couvrir une affaire japonaise et ensuite... Bah Twelve existait par Risa et non par Nine. Le coup des deux gamins qui voulaient que leurs passés éclatent au grand jour est plus vraiment logique.

J'accorde par contre que le sujet des tests sur enfant est mieux traité que je ne le pensais. Tout le côté politique était même pas mal mis en scène tant qu'on laisse les américains en dehors.
C'est marrant, entre Monster et Akira, ça semble être un sujet VRAIMENT récurrent dans l'animation japonaise.

Hormis ça, c'est plutôt bon. Le rythme est excellent, la qualité graphique constante (même si je suis pas fan du style), la musique est étonnamment cool! (Genre, vraiment cool. Si vous ne le regardez pas, écoutez l'OST, elle gère.) Du coup, malgré mes quelques réserves, je me suis beaucoup amusée à regarder cet anime. D'ailleurs, je trouve dommage que l'on n'en voit pas plus du genre ces temps-ci, c'est incroyablement dans son temps, un sujet logique à aborder à notre époque. C'est ce qui fait aussi la qualité de Zankyou no Terror, qu'il ne cherche pas à rejoindre la pléiade d'animes fantastiques/SF/horreur que l'on voit partout.

EN BREF, un début prenant qui se perd au bout de 5-6 épisodes, mais un anime globalement sympa. Dommage qu'au lieu de créer de véritables anti-héros (comme Watanabe l'a déjà si bien fait!), les trois protagonistes restent dans les carcans classiques des protagonistes de mangas. Déçue par les quelques épisodes qui se concentrent sur Five, Risa et Twelve. Mais c'est agréable à r'garder, franchement.




Code par Enamor
Revenir en haut Aller en bas
http://lucilledraws.tumblr.com/

Terror in Resonance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Peace is Paradise :: Lecture :: Mangas :: Seinen-